L’Organisation régionale antidopage zone II et III a désormais à sa tête un Burkinabé

Bamako (© 2019 Afriquinfos)- La 14e réunion des membres du conseil de l’ORAD Zones II et III, s’est ouverte, ce lundi. Une rencontre au cours de laquelle le Burkinabè Ibrahim Séré a été élu, secrétaire général de l’Organisation régionale antidopage (ORAD) zones II et III.

M. Séré est par ailleurs, directeur général du Centre médico-sportif du Burkina Faso.

Créée en 2006,  l’ORAD Zones II et III comprend dix pays que sont : le Bénin, le Burkina Faso, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, le Niger, le Togo et le Sénégal

Elle permet aux pays membres de mettre en commun leurs ressources pour lutter contre le dopage dans le sport sous toutes ses formes.

La réunion de Bamako s’est tenue sous la présidence du ministre malien de la Jeunesse et des Sports, Arouna Modibo Touré, et en présence du représentant de l’Agence mondiale antidopage (AMA), Rodney Swigelaal.

Laisser un commentaire