Mgr Fridolin Ambongo offre une homélie  politique pour sa 1ère messe de cardinalat

Kinshasa (© 2019 Afriquinfos)-Fridolin Ambongo n’avait toujours pas célébré de messe depuis qu’il a été désigné  cardinal depuis le 5 octobre dernier. L’archevêque de Kinshasa a inauguré son cardinalat ce dimanche 18 novembre au stade des Martyrs, devant des dizaines de milliers de personnes. Il a célébré dimanche sa « messe des prémices »: la première messe de son cardinalat.

Comme d’habitude, le cardinal Fridolin Ambongo a donné une homélie très politique avec la présence très remarquée du  président Félix Tshisekedi.

Dans sa prêche, le cardinal Fridolin Ambongo a interpellé la classe politique. L’archevêque s’est emporté contre les tensions de ces dernières semaines entre les partisans du président Tshisekedi et ceux de l’ex-chef d’État Joseph Kabila,  au sein de la coalition au pouvoir. « Le peuple est fatigué de querelles politiciennes complètement inutiles. Il y a de nouveaux responsables qui sont en charge. Et quand vous êtes en charge, ne passez pas votre temps à vous quereller inutilement autour de futilisés. »

Présent à cette célébration, le président Tshisekedi a profité de cette messe pour s’adresser aux deux coalitions. « J’exhorte les uns et les autres à dépasser les clivages de tous ordres, les sentiments partisans, et de mettre fin à toute forme de diabolisation pour réussir ensemble. Il n’y a pas d’un côté des anges, et de l’autre des démons. » Des déclarations suivies d’ovations dans un stade sur militarisé.

Xavier-Gilles CARDOZZO

Laisser un commentaire