Plaidoirie de L’UA auprès de la communauté mondiale pour une industrialisation accélérée et inclusive en Afrique

Addis-Abeba (© 2019 Afriquinfos)- En prélude à la prochaine Semaine de l’industrialisation de l’Afrique (AIW-2019), qui doit se tenir du 18 au 22 novembre, l’Union africaine (UA) a insisté samedi sur la nécessité de mobiliser les dirigeants africains et mondiaux ainsi que les organisations internationales de développement afin de promouvoir une industrialisation accélérée, durable et inclusive du continent.

Le bloc panafricain de 55 membres a révélé que la Semaine de l’industrialisation continentale envisageait notamment de « mobiliser à la fois les dirigeants africains et les autres dirigeants du monde, y compris les organisations internationales de développement, pour plaider en faveur d’une industrialisation accélérée, durable et inclusive de l’Afrique ».

Selon l’UA, l’événement axé autour du thème « Positionner l’industrie africaine pour approvisionner le marché de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA) » verra la participation de plus  attendus  plus de 1 000 experts et décideurs africains issues du secteur privé, du secteur public, de la société civile, des partenaires de développement et des groupes de réflexion sur le commerce et l’industrie, à l’intérieur et à l’extérieur de l’AfriqueLa Semaine de l’industrialisation de l’Afrique (AIW-2019)qui se déroulera au siège de l’UA à Addis-vise également à promouvoir les startups, les petites et moyennes entreprises, ainsi que les industries à moyenne et grande capitalisation établies, afin de « renforcer la capacité du continent à s’intégrer dans le système mondial de production et de commerce ».

L’UA espère aussi que cet événement d’une semaine favorisera la mise en œuvre de cadres continentaux tels que le Développement industriel accéléré de l’Afrique et la Vision de l’industrie minière en Afrique.

Innocente Nice

Laisser un commentaire