Le PNUD et Tony Elumelu au secours de l’entrepreneuriat juvénile africain

Niamey (© 2019 Afriquinfos)- Une accord de partenariat  entre Tony Elumelu, Promoteur de la TEF, la plus importante agence de philanthropie africaine dédiée à l’autonomisation des jeunes entrepreneurs et Ahunna Eziakonwa, Directrice Régionale du PNUD pour l’Afrique, a vu le jour en marge du Forum des Affaires sur le marché de la zone de libre-échange continentale (ZLEC).

Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), et la Fondation Tony Elumelu (TEF) ont décidé d’unir leurs efforts afin de former, encadrer et financer 100.000 jeunes entrepreneurs en Afrique. Le projet a été annoncé lors de la 12e session extraordinaire de l’Assemblée de l’Union Africaine (UA), Il s’agit d’une initiative qui s’inscrit dans le cadre de la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

Etalé sur une période de 10 ans, le partenariat ambitionne de créer plusieurs millions de nouveaux emplois et à générer des revenus supplémentaires chaque année en Afrique. Le partenariat ciblera les jeunes Africains des communautés défavorisées, à commencer par le Sahel, compte tenu du potentiel de la région avec la population la plus jeune au monde, 194 millions de personnes âgées de moins de 25 ans (soit 64,5% de la population totale).

L’objectif est d’accélérer la création d’emplois grâce à un entreprenariat dynamique et de créer une croissance économique durable nécessaire pour faire prospérer les communautés et les États.

Le programme TEF-PNUD pour les jeunes entrepreneurs de la région du Sahel sera mis en œuvre dans le cadre de son programme phare, qui a déjà profité à 7 520 entrepreneurs de 54 pays africains en seulement cinq ans, et s’appuiera sur l’initiative « YouthConnekt » du PNUD.

S’exprimant sur ce partenariat, Mme Ahunna Eziakonwa, Sous-Secrétaire générale et Directrice régionale du PNUD pour l’Afrique, a déclaré: “Nous considérons le Sahel comme une terre offrant de nombreuses opportunités et investir dans la jeunesse est une condition préalable à la stabilisation de la région. Les jeunes doivent être au cœur de tout programme de développement. Nous devons investir dans leur potentiel, leur talent, leur énergie et leur enthousiasme et leur donner l’opportunité de réaliser pleinement leurs rêves.

D’après Ifeyinwa Ugochukwu, Directrice Générale de la Fondation Tony Elumelu, ce partenariat est bienvenu et opportun. Il contribuera à la réussite des entreprises dans un certain nombre de zones fragiles.

 L’Afrique, poursuit-elle, a besoin de partenaires qui, non seulement croient au potentiel de son secteur privé pour être à l’avant-garde du développement économique, mais surtout y apportent leur soutien. Cette initiative vise à éradiquer la pauvreté sur le continent, a en outre indiqué Mme Ugochukwu.

Pour information, le programme TEF-PNUD est pleinement aligné sur l’initiative «Un million d’ici 2021» du Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat. Lancée au siège de l’UA à Addis-Abeba en avril, l’Initiative 1 million d’ici 2021 vise à atteindre un million de jeunes africains de l’ensemble du continent avec des opportunités et des interventions dans les domaines clés de l’éducation, de l’entrepreneuriat, de l’emploi et de l’engagement développement socio-économique de l’Afrique.

Il s’agit d’un appel à l’action lancé par l’Afrique qui vise à garantir qu’aucun jeune de 15 à 35 ans ne soit laissé pour compte. Innocente Nice