Le parc industriel d’appareils électroménagers de Hisense promeut le « Fabriqué en Afrique »

Johannesburg (© 2019 Afriquinfos)- Opérationnel depuis 2013, le parc industriel d’appareil électroménager de Hisense, en Afrique du Sud, a stimulé le marché de l’emploi et les exportations de ce pays africain, qui en a profité pour renforcer sa capacité de fabrication et élever son niveau technique.

Le parc industriel de ce géant chinois centré sur l’usine d’appareils électroménagers a attiré en son sein 14 entreprises de fabrication, de sous-traitance et de commerce. Autour du parc industriel se trouvent aussi 150 entreprises qui lui fournissent des services d’accompagnement.

Il est d’ailleurs capable de produire chaque année 540.000 réfrigérateurs et 390.000 téléviseurs, dont une partie est exportée dans une dizaine de pays africains.

Face aux problèmes tels que l’insuffisance des industries d’accompagnement dans la coopération sino-africaine sur la capacité de production, le groupe Hisense a adopté le modèle innovant dit « industries + parc industriel », en guidant les entreprises en amont et en aval vers l’étranger et en renforçant leur coordination.

Hisense a en outre adopte des technologies de pointe pour que sa marque soit mieux acceptée sur le marché local. Ce projet industriel fabrique surtout des appareils électroménagers écologiques haut de gamme, notamment des réfrigérateurs économes en énergie et respectueux de l’environnement, et des téléviseurs 3D à haute définition. Ces produits répondent efficacement aux besoins croissants des ménages sud-africains.

Il promeut l’économie d’énergie, la protection de l’environnement et la montée en gamme de la capacité de production. Au cours de l’exploitation, les principes d’économie d’énergie et de protection de l’environnement sont bien respectés.

L’Afrique du Sud deviendra non seulement pour le groupe Hisense, un fournisseur de matières premières pour l’industrie mondiale, mais aussi un centre de production, selon un officiel sud-africain.

Le projet a recruté 700 ouvriers dans la région d’Atlantis, soit 90% de son personnel total. Les produits et services en amont et en aval ont permis de créer indirectement 2.000 postes.

Le groupe Hisense continue d’augmenter sa contribution et l’influence du parc industriel sur la communauté locale. Le parc industriel, regroupant de nombreuses entreprises d’accompagnement, a versé au total 93 millions de dollars d’impôts et a apporté 58 millions de dollars de devises à l’Afrique du Sud.

Xinhua

Laisser un commentaire