Kevazingo gate/L’Etat met la main sur les conteneurs incriminés

Libreville, (© 2019 Afriquinfos)- Le jeudi 8 août 2019,  le ministre gabonais en charge de la Forêt, Lee White,  accompagné du procureur de la République, Olivier Nzaou, ont effectué une visite dans les entrepôts 3 C Transit, Young-Tong, Trans Peng Yung, Baracouda, et Sotrasgab, situés dans la zone portuaire d’Owendo, où sont stockés environ 250 conteneurs de Kevazingo, de précieux bois saisis et scellés suite au scandale sur l’exploitation illégale. «Le Gouvernement prend possession des scellés dont la valeur marchande est estimée à une dizaine de milliards de francs CFA », a indiqué M. Lee White à l’issue de la visite.

 «Nous sommes venus prendre possession de tous les conteneurs saisis par la justice suite à l’affaire du vaste trafic de notre bois précieux. En toute transparence, nous sommes venus assurer le transfert de ces conteneurs dans un lieu sécurisé. Nous allons faire l’inventaire, estimer leur véritable valeur et vendre ce bois au bénéfice de l’Etat», a laissé entendre Lee White.

Cette visite des autorités gabonaises dans les zones sous contrôle de la douane où sont stockés les bois mis sous scellés, intervient au lendemain de l’autorisation, à la Zone économique spéciale (ZES) de Nkok, de l’exportation vers la Chine d’un conteneur de 2 m3 de meubles fabriqués à base de Kevazingo exploité légalement.

«On va transporter environ 250 conteneurs de bois et 3 000 m3 de bois en vrac. C’est un peu tôt pour estimer la valeur totale, mais c’est sûr qu’on parle de dizaines de milliards au bénéfice de l’Etat», a en outre dit le ministre.

Innocente Nice