Un appel fort de l’Union Africaine pour la promotion de la paix

Luanda (© 2019 Afriquinfos)-La Biennale de Luanda-Forum panafricain pour la culture de paix ouvert ce mercredi 18 septembre, a été une occasion pour Le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat de souligner l’importance d’assurer l’intégrité, la prospérité et la réalisation de la paix définitive en Afrique. Il  a dans ce même sens appelé à s’engager collectivement dans les efforts de paix sur le continent.

Dans ses propos, le président de la Commission de l’Union africaine, est une occasion de cultiver la paix en Afrique, soulignant le rôle des médias dans sa promotion. Il a précisé que sans ce bien (la paix), il n’y aurait pas de développement, c’est pourquoi il doit y avoir un engagement (des Africains) envers le même objectif, marchant toujours ensemble et uni.

Egalement présent au forum, le président de la Namibie, Hage Geingob, a défendu la mise en œuvre d’une gouvernance inclusive pour prévenir l’émergence de conflits dans les États africains. D’après le dirigeant, les gouvernements africains doivent miser sur la transparence, la responsabilité et la confiance.

Un point de vue partagé par le président Malien Ibrahim Boubacar Keïta, indiquant que l’Angola, qui est aujourd’hui la capitale de l’Afrique et un moteur de la stabilité sur le continent, constitue un exemple vivant.

Innocente Nice