POLITIQUE

Le gouvernement égyptien accepte la démission du vice-Premier ministre

LE CAIRE (Xinhua) - Le gouvernement égyptien dirigé par le Premier ministre Hazem al-Beblawi a accepté jeudi la démission du vice-Premier ministre Ziad Bahaa-Eddin, a rapporté l'agence de presse officielle MENA.
Jeudi 30 janvier 2014 | 19:41 UTC

M. Bahaa-Eddin, également ministre de la Coopération internationale, avait présenté lundi sa démission à M. Beblawi après l'annonce d'un projet de remaniement ministériel.

Le vice-Premier ministre, qui avait déjà présenté sa démission à trois reprises auparavant, avait critiqué certaines des décisions de M. Beblawi, en particulier la loi controversée sur les manifestations.

Dans une déclaration antérieure, le fonctionnaire démissionnaire avait indiqué : "mon rôle sera plus bénéfique dans le travail politique à un moment où le pays se prépare pour les prochaines élections présidentielle et législatives".

Suite à la démission de M. Bahaa-Eddin, le Premier ministre a nommé provisoirement jeudi le ministre de la Planification, Ashraf al- Arabi, à la tête du ministère de la Coopération internationale.

L'Egypte organisera dans les prochains mois des élections présidentielle et législatives après approbation d'une nouvelle Constitution, dans le cadre de la feuille de route sur l'avenir du pays établie après l'éviction par l'armée début juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi.

Des rumeurs sur un vaste remaniement ministériel ont commencé à circuler ces dernières semaines en Egypte, avant même que le chef militaire et ministre de la Défense Abdel Fattah al-Sissi annonce sa démission pour se présenter à l'élection présidentielle.

Commentaires