ECOLOGIE

Côte d'Ivoire : La dégradation des côtes maritimes préoccupe les autorités

ABIDJAN (Xinhua) - La dégradation des côtes maritimes en Côte d'Ivoire constitue une préoccupation pour les autorités du pays, a appris Xinhua jeudi de source proche du ministère ivoirien de l'Environnement.
Jeudi 13 juin 2013 | 19:35 UTC
Côte d'Ivoire : La dégradation des côtes maritimes préoccupe les autorités

CC BY Axe. Plage de San Pedro

Le ministre de l'Environnement Rémi Allah Kouadio a ainsi tiré la sonnette d'alarme face à l'avancée de la mer qui détruit les côtes.

"L'érosion côtière est observée en plusieurs endroits sur la côte à l'exemple des localités de San Pedro, Grand-Lahou, Assinie, Grand-Bassam et Abidjan, et les vitesses d'érosion atteignent parfois 1m/an en moyenne", a révélé M. Alla Kouadio.

Pour celui-ci, il convient de mener des actions courageuses pour freiner l'avancée de la mer et assurer par ailleurs la surveillance du littoral au moyen de la télédétection, pour permettre d'éviter le pillage des ressources biologiques.

"Il y a une surexploitation des ressources halieutiques et un développement intense des activités socio-économiques et des infrastructures à proximité de la zone côtière ivoirienne. Ceci a conduit à une forte pression démographique, au non-respect de la réglementation et à l'occupation anarchique des espaces naturels", a dénoncé le ministre.

Rémi Alla Kouadio a également déploré les méfaits du changement climatique qui entraine des catastrophes à des échelles non maîtrisables.

La problématique de la détérioration des côtes maritimes figure au rang des problèmes environnementaux majeurs auxquels tente de faire face la Côte d'Ivoire.

Commentaires