ACCIDENT

Incendie au marché central de Bujumbura

BUJUMBURA (© 2013 Afriquinfos) - En quelques heures, le marché central de la capitale est parti en fumée. Dépourvue de moyens matériels, les pompiers et la police de protection civile n’ont pu rien faire. L’enquête devra déterminer l’origine du sinistre et établir le nombre de victimes. (Par Rénovat Ndabashinze)
Lundi 28 janvier 2013 | 10:17 UTC
Incendie au marché central de Bujumbura

© Afriquinfos. En quelques heures, le marché central est parti en fumée.

Selon des témoins, l’incendie s’est déclaré aux aurores. Aux alentours de 9h30, des officiels sont arrivés sur les lieux pour constater l’ampleur des dégâts. Tout est partie en fumée, sauf les banques et une station d’essence situées à proximité. Dans l’après-midi, le président Pierre Nkurunziza, accompagné de son épouse, est arrivé sur les lieux du drame. Il  a abrégé sa participation à la conférence de l’Union Africaine, à Addis-Abeba, en Ethiopie, et est rentré dans son pays. Il a promis, dans les meilleurs délais, une enquête.

La police était débordée, à cause de la forte affluence sur les lieux. La fumée noire qui se dégageait du marché était visible plusieurs kilomètres à la ronde. La police n’a pas pu empêcher les pillages. Certaines commerçantes étaient en pleurs.

Tout ce que le pays compte de pompiers a été mobilisé pour combattre l’incendie. En vain ! Finalement, les pompiers n’ont pu que protéger les immeubles avoisinants. Un hélicoptère, venu en renfort du Rwanda dans l’après-midi, a contribué à circonscrire le sinistre. 

Commentaires