SANTE

Le taux de prévalence du VIH/SIDA relativement "stable" au Rwanda en 2012

KIGALI (Xinhua) - Le taux de prévalence du VIH/SIDA au Rwanda reste relativement "stable" comparataivement au chiffre des cinq dernières années écoulées, a déclaré vendredi la ministre rwandaise de la Santé, Agnes Binagwaho qui estime que ce taux ira jusqu'en dessous de 3% dans l'ensemble de la population jusqu'en 2015.
Vendredi 16 mars 2012 | 21:29 UTC
Le taux de prévalence du VIH/SIDA relativement "stable" au Rwanda en 2012

Seuls les préservatifs, qu'ils soient masculins ou féminins, protègent du VIH

Dans une déclaration à Kigali, Mme Binagwaho a cité des données d'une cinquième enquête démographique et de santé réalisée en 2010 conjointement par l'Institut national de la Statistique du Rwanda, qui indiquent que l'Angola abrite environ 300.000 personnes vivant avec le VIH.

Parmi ces dernières, l'étude montre que le taux de séroprévalence est trois fois plus élevé dans les milieux urbains avec 7,1% par rapport à 2.3% dans le monde rural, selon la même source

Parmi ce groupe de sidéens rwandais, un peu plus de 150.000 malades ont été diagnostiquées et sont sous surveillance médicale et 80.000 soumises à des traitements antirétroviraux.

Toutefois, au délà des statistiques officielles, les ONG intervenant dans la lutte contre le sida indiquent par ailleurs que sur les 800 tests réalisés sur les travailleuses de sexe au Rwanda, 20 ont été déclarés positifs soit 5% alors que le pourcentage de séropositifs par les clients masculins était de 3%, indique-t-on de source concordante.

Dans le cadre de prévention, les confessions religieuses du Rwanda ont lancé depuis quelques années une vaste campagne destinée sensibiliser leurs fidères l'usage des préservatifs comme moyen de prévention contre le VIH/SIDA, au lieu de prêcher contre leur utilisation.

Plus de 90% de la population rwandaise qui est à 60% chrétienne vit en milieu rural où le taux de prévalence du VIH/SIDA est de 2, 3%, selon les statistiques officielles.

Jusqu'en 2012, quelque 9.776 couples vivant avec le VIH/SIDA sur l'ensemble de 354.856 familles, ont été recensés sur l'ensemble du territoire national, selon la même source.

Commentaires