DEVELOPPEMENT

Bénin : une nouvelle société de ciment s'installe

COTONOU (Xinhua) - Une quatrième société des ciment, la Nouvelle cimenterie du Bénin (Nocibé), projet dont le montant est estimé à 170 milliards de Francs CFA, démarre bientôt ses activités au Bénin, a-t-on appris dimanche auprès de Latfallah Layousse, un libanais naturalisé sénégalais, principal promoteur du projet et président directeur général de la société.
Lundi 23 janvier 2012 | 19:35 UTC
Bénin : une nouvelle société de ciment s'installe

CC BY SA Myrabella. Cimenterie

Cinq banques de renommée internationale, la Banque ouest- africaine de développement (Boad), la Bank of Africa-Bénin, Ecobank-Bénin, la Banque islamique du Sénégal et la Société générale de Banque du Bénin ont tous apporté leur contribution à réalisation du projet, sous forme de prêt pour un montant de plus de 68 milliards de Fcfa. Les contrats de prêts ont été signés samedi à Cotonou, avec les représentants de ces institutions, a annoncé M. Layousse, en notant qu’EcoBank-Bénin est le plus gros contributeur du projet avec 24,5 milliards de Francs CFA.

Avec une capacité de production estimée à 1,5 million de tonne par an, les usines de Nocibé seront installées dans la localité de Massè, à une cinquantaine de kilomètres à l'Est de Cotonou. Le projet, selon son promoteur, va générer plus de 4.000 emplois saisonniers et permanents.

Le principal promoteur du projet, Latfallah Layousse, est également promoteur de la société "Les Ciments du Sahel", considérée comme un exemple de réussite en Afrique, de l'avis des responsables des banques qui soutiennent le projet.

"C'est en tenant compte de l'expérience avérée des promoteurs dans le secteur, que la Boad a décidé de soutenir le projet d'implantation de la Nocibé", a indiqué le président de la Boad, Simon Adovêlandé lors de la signature du contrat de prêt. "Le projet trouve sa justification principalement dans l'existence d'un marché porteur pour le ciment au Bénin et dans la sous-région ", a-t-il ajouté.

Le Bénin compte actuellement trois sociétés de ciment.

Commentaires