ATTENTAT

Un militaire tué et 2 autres blessés dans un attentat à la bombe dans le département de Boumerdès

ALGER (Xinhua) - Un militaire a été tué et deux autres blessés mardi en début de soirée dans l'explosion d'une bombe artisanale à Taourga, à l'est du département de Boumerdès ( à une cinquantaine de kilomètres à l'est d'Alger), a rapporté mercredi le quotidien francophone El Watan sur son site internet.
Mercredi 24 août 2011 | 20:03 UTC

La bombe a été actionnée à distance au passage d'une colonne de véhicules de l'armée près du village Sidi Feredj, selon une source citée par El Watan.

Par ailleurs, mardi vers 21h00 locales (20h00 GMT), deux policiers du commissariat de Hasnaoua, un village situé à 9 km au nord-est de Bordj Bou Arreridj (ville située à environ 250 kilomètres à l'est d'Alger), ont été assassinés et un jeune civil touché par balles dans une attaque terroriste, toujours selon El Watan.

Les deux policiers en faction au niveau du commissariat ont été surpris pendant qu'ils régulaient la circulation devant la mosquée du village par des islamistes armés qui les ont tués.

Les assaillants ont dépossédé leurs victimes de leurs armes, avant de prendre la fuite à bord de deux véhicules, une Renault Express et une Golf Volkswagen.

Au cours des années 1990, les islamistes armés des groupes extrémistes algériens ont lancé fréquemment des attaques contre l'armée, la police, ainsi que les cibles gouvernementales et civiles.

Ces dernières années, la situation sécuritaire dans ce pays producteur de pétrole et de gaz s'est améliorée, et le nombre d'attaques a diminué considérablement grâce au renforcement des efforts de la lutte antiterroriste et à l'application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, mais des attaques sporadiques ont été menés par des islamistes armés contre les forces de sécurité, causant des morts et blessés.

Commentaires