Yayi Boni désigné Chef des observateurs de la Cedeao pour la Présidentielle sénégalaise

Yayi Boni désigné Chef des observateurs de la Cedeao pour la Présidentielle sénégalaise

Cotonou (© 2019 Afriquinfos)- L’ancien président béninois Yayi, a été désigné Chef de la mission d’observation électorale de la Cedeao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) pour l’élection présidentielle au Sénégal prévue le 24 février 2019, annonce l’organisation communautaire dans un communiqué reçu mardi.

Selon le Général Françis Awagbè Behanzin, commissaire en Charge des Affaires Politiques, Paix et Sécurité de la Cedeao, la décision-ci a été prise hier lundi après la rencontre entre le groupe des Observateurs à long terme déployés par la Commission de la Cedeao et la Commission électorale nationale autonome (Cena) du Sénégal.

La mission d’observation électorale à long terme de la Cedeao est composée d’analystes politiques, d’experts en prévention de conflits, de juristes, d’experts en média et en genre.

Ces observateurs ont pour mission de suivre le déroulement de l’opération électorale dans toutes les régions du pays, notamment depuis le déploiement du matériel électoral sur le terrain jusqu’à la proclamation des résultats du vote, en passant par la campagne électorale et le scrutin proprement dit.

« La mission de cette première vague d’observateurs électoraux déployés pour une durée de 1 mois au Sénégal, se situe dans le cadre des dispositions du protocole additionnel adopté par la Conférence des Chefs d’Etats et de Gouvernements de la Cedeao pour l’appui à la Gouvernance des Etats membres », a indiqué le Commissaire Behanzin.

Doudou Ndir, le président de la Cena a rassuré les observateurs de la Cedeao sur les « dispositions prises pour un déroulement apaisé de l’élection présidentielle. Il s’agit notamment de la campagne de sensibilisation actuellement en cours pour inviter les sénégalais à adopter un comportement pacifique, de même que des messages appelant les acteurs politiques à éviter des références qui pourraient être interprétées comme des signes appelant à la violence ».

Pour les élections du 24 février au total, 6.683.043 électeurs, dont 309 592 à l’étranger,  sont appelés aux urnes pour l’élection présidentielle. Cinq candidats, dont le président sortant Macky Sall, sont en lice pour ce scrutin dont la campagne électorale a démarré le 1er février dernier.

V.A.

Laisser un commentaire