Une campagne de désinformation menée depuis la Russie visant l’Afrique dénoncée par Facebook

Une campagne de désinformation menée depuis la Russie visant l’Afrique dénoncée par Facebook

Moscou (© 2019 Afriquinfos) Un proche du président russe, Evguéni Prigojine, a été épinglé par Facebook. Celui-ci serait associé à des dizaines de comptes, pages et groups aussi bien sur réseau social au pouce bleu que sur Instagram, qui avait pour mission de mener une vaste campagne de désinformation avec pour cibles, plusieurs pays africains.  

Alors que les rideaux sont tombés il y a seulement quelques jours sur le sommet Russie-Afrique, voilà une information révélée par le puissant réseau social qui devrait en faire réfléchir plus d’un. Une vaste campagne de désinformation démarrée en avril 2018 et visiblement coordonner par un proche du Kremlin, ciblait de nombreux pays africains. Près de 35 comptes, 53 pages, 7 groupes, Facebook et Instagram, suivis par quelque 475 000 utilisateurs, étaient inondés par des informations internationales et locales portant sur la politique de Moscou sur le continent africain, mais aussi les élections à Madagascar et au Mozambique ou encore des critiques de la politique des États-Unis et de la France dans la région. D’autres informations saluaient la présence russe dans ces pays que ce soit en matière d’aide militaire ou d’événements culturels, sur un ton laissant entendre que cette présence était soutenue par une large partie de la population locale.

Cette affaire éclate alors que Moscou joue des coudes pour diversifier son partenariat avec l’Afrique. C’est le Cyber Policy Center de l’université de Stanford, qui est à l’origine de l’alerte donnée auprès de Facebook. Le nom de Evguéni Prigojine, proche de Vladimir Poutine est de nouveau cité dans cette affaire.

S.B.

Laisser un commentaire