Togo : entre la FTF et Claude Le Roy, le courant passe toujours aussi bien

Lomé (©  2019 Afriquinfos)-  Claude Le Roy reste bel et bien, le sélectionneur des Eperviers du Togo. L’échec de la qualification à la CAN 2019, n’aura en rien entacher la confiance que lui accorde la Fédération Togolaise de Football (FTF).

Guy Akpovy, Président de la Fédération Togolaise de Football, a clarifié la position de l’instance qu’il dirige concernant Claude Le Roy, le sélectionneur national. Il est reste à son poste et a le soutien de sa fédération « Tant que la fédération n’a pas lancé un appel à candidatures pour le poste du sélectionneur, cela veut dire tout simplement que Claude Le Roy est et demeure le sélectionneur national », a laissé entendre le dirigeant sportif. Une déclaration qui laisse augurer que le « Sorcier blanc » tiendra encore les rênes de l’équipe nationale togolaise pendant un moment encore.  Dans une récente intervention sur une chaîne cryptée, Le Roy a lui-même déclaré que son aventure avec le Togo était loin d’être achevée « Ma carrière ne s’arrêtera pas sur une défaite. J’ai toujours dit que je rêvais de finir ma carrière au Cameroun avec une 2ème Coupe d’Afrique des Nations. C’est pour cela 2021, de toute façon ce qui est clair et net, 2021 sera ma dernière Coupe d’Afrique des Nations. Et 2022 sera ma dernière campagne de qualification pour une coupe du monde. Après je serai Directeur Technique National ou conseiller dans un pays ».  

Pourtant son bilan ne plaide pas en sa faveur. Nommé à la tête des Eperviers du Togo ne avril 2016, il a dirigé 26 matchs pour 8 victoires, 8 matchs nuls, 10 défaites surtout 2 victoires en match officiel face au Djibouti et à la Gambie entre 2016 et 2019.  L’élimination de la course à la Coupe d’Afrique en Egypte avait particulièrement suscité des remous au sein de l’opinion nationale. Une manifestation avait même été organisée en face de la FTF et a été dispersée à coups de gaz lacrymogènes. De toute évidence, le Champion d’Afrique 1988 avec le Cameroun tient le bon bout et n’est pas prêt de le lâcher.

S.B.

Laisser un commentaire