Septembre 2019 : Rabat à la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA

Septembre 2019 : Rabat à la présidence du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA

Addis Abeba (© 2019 Afriquinfos) Le retour au premier plan du royaume chérifien dans l’organisation continentale se poursuit. Le Maroc a été porté à la Présidence du Conseil de Paix et de Sécurité de l’Union Africaine (UA) pour le mois de septembre 2019. Le CPS, organe permanent de l’Union se charge de statuer sur des questions liées à la prévention, à la gestion et aux règlements des conflits.

L’offensive diplomatique du royaume sur le continent porte ses fruits. Le Maroc devient l’un des acteurs incontournables sur les sujets majeurs concernant l’Afrique que ce soit au plan économique, politique ou encore sécuritaire. En témoigne son élection à la Présidence Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA pour ce mois de septembre, après y avoir été admis comme membre pour un mandat de deux ans.

Durant son mandat à la présidence de cet organe de l’UA, le Maroc compte bien en profiter pour raffermir ses relations avec ses pairs du continent et débattre de sujets d’ordre sécuritaire mais pas que, comme le souligne l’ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l’Union africaine et de la Commission économique pour l’Afrique (CEA-ONU), Mohammed Arrouchi : « La présidence marocaine du Conseil de Paix et de Sécurité de l’UA sera l’occasion de concrétiser la Vision Royale de l’action africaine commune en matière de paix et de sécurité, condition indispensable pour un développement durable du Continent garantissant la dignité et la prospérité du citoyen africain ». Aussi, le diplomate a indiqué le changement climatique, la justice transitionnelle, la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la réforme du secteur de sécurité dans les pays africains, l’interdépendance Paix-Sécurité-développement et la médiation, sont les thématiques qui feront parties de priorités de la Présidence marocaine au CPS de l’UA.

S.B.

Laisser un commentaire