RDC : L’ONU renforce son équipe de riposte contre Ebola

Kinshasa (© 2019 Afriquinfos) L’Organisation des Nations (ONU) a nommé ce jeudi un coordinateur de l’intervention d’urgence contre l’épidémie d’Ebola en RDC afin de renforcer la riposte.

Face à un risque estimé par l’OMS « très élevé » de propagation à d’autres provinces de l’Est de la RDC et aux pays voisins, l’organisation onusienne a renforcé son dispositif de riposte contre Ebola. Un coordinateur de l’intervention d’urgence contre l’épidémie a été nommé. C’est à David Gressly, actuel Représentant spécial adjoint du Secrétaire général au sein de la Mission de l’ONU en République démocratique du Congo (Monusco), qu’a été confié le poste. Il aura notamment pour mission de renverser la courbe de la propagation de l’épidémie de fièvre hémorragique. « Il supervisera la coordination des activités de soutien international à la lutte contre le virus Ebola et veillera à ce qu’un environnement favorable – en particulier sur le plan sécuritaire et politique – soit en place pour que la lutte contre le virus Ebola soit encore plus efficace », précise le communiqué annonçant sa
nomination.

La lutte contre Ebola se heurte en effet à une insécurité persistante dans les régions concernées, aux protestations politiques et à la méfiance des populations. Ce qui amoindrit l’impact du vaccin expérimental administré à quelques 120 000 personnes. L’épidémie qui s’est déclarée en août 2018 a fait plus de 1.240 décès pour plus de 1.865 cas confirmés et probables, selon l’OMS.

Boniface
T.

Laisser un commentaire