Accueil Présidence de la Fécafoot : Samuel Eto’o et Joseph Antoine Bell à couteaux tirés

Présidence de la Fécafoot : Samuel Eto’o et Joseph Antoine Bell à couteaux tirés

Présidence de la Fécafoot : Samuel Eto’o et Joseph Antoine Bell à couteaux tirés

Yaoundé (© 2018 Afriquinfos)- La course à la Présidence de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) n’est pas un long fleuve tranquille. Loin s’en faut. Deux anciens Lions Indomptables en sont arrivés à des passes d’armes.

Le torchon brûle entre Joseph Antoine Bell, candidat déclaré et Samuel Eto’o accusé par le premier d’une implication trop poussée dans le processus en cours. Anciens alliées, les deux légendes du football camerounais ne sont plus sur la même longueur d’onde. Si l’inimitéentre les deux hommes étaient latente, tout est parti d’une sortie médiatique de l’ancien gardien de but des Lions Indomptables qui a officiellement, affiché son intentions d’accéder à la Présidence de la Fédération. Sur les antennes de Canal 2, Joseph Antoine Bell (JAB) a notamment déclaré que l’ancien goleador duFC Barcelone, lui aurait suggéré de se retirer de la course à la présidence de la Fécafoot sous le prétexte que le pouvoir de Yaoundé serait contre sa candidature. Il a invité son jeune frère « à la fermer  » et à moins s’impliquer dans les affaires du football national.    

On se doutait bien que Samuel Eto’o n’allait pas laisser l’occasion de lui répondre et ça n’a pas tardé. C’est sur son compte officiel Instagram qu’il a rendu public un échange via message entre lui et JAB. A en croire le SMS, Joseph Antoine Bell sollicitait le soutien de Samuel Eto’o pour obtenir un poste de Directeur technique national avec ses prétentions salariales à l’appui.  

Une ambiance tendue à quelques jours de l’élection qui en rajoute encore à l’atmosphère déjà pesante dans le monde du football camerounais. Un comité de normalisation mis en place par la FIFA, dirigeait jusque-là, la Fécafoot.

S.B.