Pouls de la situation financière dans la CEMAC au 1er semestre 2019

Pouls de la situation financière dans la CEMAC au 1er semestre 2019

N’djamena (© 2019 Afriquinfos)- Les conclusions des travaux d’une réunion dirigée par M. Abbas Mahamat Tolli, gouverneur de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et président de la commission bancaire en Afrique centrale (COBAC)  ce mercredi 26  juillet, ont annoncé que la situation économique et financière des pays membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) s’est améliorée en 2019.

Une deuxième du genre, cette réunion a passé en revue la situation économique et monétaire récente ainsi que les perspectives macroéconomiques mondiales et sous-région ales.

Cette situation macroéconomique mondiale, d’après un communiqué de presse signale que « la croissance économique mondiale a connu un ralentissement lié à la persistance des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine, la baisse de confiance des entreprises et des consommateurs, la chute des échanges et l’investissement en Chine et en Europe, enfin les incertitudes entourant l’action des pouvoirs publics dans des grandes économies ».

Après l’analyse du fonctionnement du marché et des facteurs de risques qui pèsent sur la stabilité monétaire, le Comité de politique monétaire a décidé de maintenir inchangé le taux d’intérêt des appels d’offres, de la facilité marginale de prêt et de dépôt et des pénalités vis-à-vis des banques.

Les coefficients des réserves obligatoires sont également maintenus sur les exigibilités à vue, ajoute le communiqué.

Par ailleurs, le Comité de politique monétaire a fixé des décotes applicables aux créances privées, aux crédits octroyés à la petite clientèle nationale, aux petites et moyennes entreprises et aux entrepreneurs individuels admissibles en garantie des opérations de politique monétaire.

Laisser un commentaire