Postdam/Plaidoyer du Vice-Président de Huawei, Ken Hu, contre «un mur technologique» contemporain

PARIS (© 2019 Afriquinfos) – Après son passage remarqué à l’édition 2019 du «Salon Viva Tech» en France, Ken Hu (Vice-Président de Huawei) a fait le 23 mai 2019 une nouvelle sortie devant un public de connaisseurs des défis technologiques contemporains. C’était lors de la ‘Conférence de Potsdam (Allemagne) sur la cybersécurité nationale’.

 

«Je suis honoré de prendre la parole sur ce magnifique campus de l’Université de Potsdam. Quand je suis arrivé ici, on m’a dit que nous nous trouvions sur un site historique où se trouvait autrefois le mur de Berlin. Cela m’a rappelé le fait que nous ne voulons pas voir un autre mur et que nous ne voulons pas vivre une autre expérience douloureuse. De même, nous ne voulons pas construire un nouveau mur sur le plan commercial, nous ne voulons pas non plus construire un nouveau mur sur le plan technologique», a rappelé Ken Hu pour planter le décor lors de cette Conférence en terre allemande.

«Ces derniers jours, des restrictions, fondées sur des allégations non fondées, ont été imposées à Huawei afin de perturber nos activités commerciales. Nous pensons que ce comportement est totalement injustifié», a ouvertement dénoncé ce haut responsable de Huawei. «En Europe, environ 3 quarts des utilisateurs de smartphones utilisent un téléphone Android. Huawei représente environ 20 % de ce marché. De telles décisions imprudentes peuvent causer beaucoup de torts aux consommateurs et aux entreprises en Europe. C’est un dangereux précédent. Cela va à l’encontre des valeurs de la communauté internationale des affaires, perturbe la ‘supply chain’ mondiale et nuit à la concurrence équitable sur le marché», a décrit et dénoncé le Vice-Président de Huawei. Avec à la clé un brin d’alerte : «Cela pourrait arriver à n’importe quelle autre industrie et entreprise à l’avenir si nous ne nous attaquons pas ensemble à ces problèmes», a-t-il averti.

 «Un écosystème mondial intégré» aux yeux de Huawei  

Les divergences commerciales en cours entre la multinationale chinoise et l’Administration Trump étaient dans tous les esprits, à la faveur de cette Conférence de Potsdam. Ken Hu n’a pas éludé le sujet. «Nous avons besoin d’un écosystème mondial intégré qui peut nous aider à promouvoir une innovation technologique plus rapide et une croissance économique plus forte», a même plaidé l’homme d’affaires chinois. «En fin de compte, c’est sur ce principe que nous devons compter pour maintenir une société humaine prospère», se veut confiant Ken Hu.

Huawei est l’un des principaux fournisseurs mondiaux d’infrastructures et d’appareils intelligents dans le domaine des TIC (Technologies de l’information et des communications). Avec des solutions intégrées dans quatre domaines clés – réseaux de télécommunications, TI, dispositifs intelligents et services en nuage – elle apporte le numérique à chaque personne, foyer et organisation pour un monde entièrement connecté et intelligent. Le portefeuille de produits, de solutions et de services de bout en bout de Huawei est à la fois compétitif et sécurisé. Huawei compte plus de 180 mille employés dans plus de 170 pays et régions du monde. Fondée en 1987, Huawei est une société privée entièrement détenue par ses employés.

 

G. G. E.

Laisser un commentaire