Accueil Migrations : le Pacte mondial pour des migrations sûres adopté à Marrakech

Migrations : le Pacte mondial pour des migrations sûres adopté à Marrakech

Migrations : le Pacte mondial pour des migrations sûres adopté à Marrakech

Marrakech (© 2018 Afriquinfos)-  Sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies (ONU), le Centre international des Conférences de Marrakech a abrité le lundi 10 décembre une rencontre d’envergure visant l’adoption du Pacte mondial pour des migrations sûres.

Près de 150 nations à travers le monde se sont donnés rendez-vous lundi à Marrakech pour l’adoption du Pacte mondial pour les migrations sûres, ordonnées et régulières. La rencontre de Marrakech, est le fruit d’un processus qui a commencé en 2016 avec l’adoption par les Nations Unies de la Déclaration de New York pour les réfugiés et les migrants. Elle est considérée comme « historique » parNasser Bourita, ministre marocain des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, par ailleurs président de la Conférence,  qui voit en elle, un « couronnement ».Il a notamment salué la confiance placée en lui par la communauté internationale et mis en avant les efforts “colossaux” déployés par le royaume afin de parvenir à un consensus mondial autour de la question de la migration.

Le Pacte Mondial sur les questions de migration, s’attèle entre autres, à la défense des droits de l’Homme, des enfants, reconnaissance de la souveraineté nationale et fait liste des propositions pour aider les pays à faire face aux migrations, échanges d’information et d’expertises, intégration des migrants, entre autres. Il interdit les détentions arbitraires, n’autorisant les arrestations qu’en dernier recours.

Le roi Mohammed VI pour sa part dans un discours lu par le Premier Ministre Saad Eddine El Othmani, indique que « Pour l’heure, le Pacte mondial demeure une promesse que l’Histoire jugera. Il n’est point temps encore d’en célébrer la réussite. Le défi de cette conférence est de montrer que la communauté internationale fait le choix d’une solidarité responsable au sujet de la question de la migration », relève le message royal.

En effet après l’adoption du document à Marrakech, il fera l’objet d’un vote de ratification  le 19 décembre prochain, à l’Assemblée générale des Nations unies à New-York. S.B