Médias : 80 journalistes tués, 348 en détention et 60 en otage à travers le monde en 2018

Médias : 80 journalistes tués, 348 en détention et 60 en otage à travers le monde en 2018

Paris (© 2018 Afriquinfos)- Selon Reporters Sans Frontières (RSF) qui a publié son rapport annuel ce mardi, les journalistes ont été plus en danger cette année 2018 que l’année 2018.

« Les violences contre les journalistes atteignent un niveau inédit cette année ; tous les voyants sont au rouge » déplore Christophe Deloire, secrétaire général de RSF. « La haine contre les journalistes proférée, voire même revendiquée, par des leaders politiques, religieux ou des businessmen sans scrupules a des conséquences dramatiques sur le terrain et se traduit par une hausse inquiétante des violations à l’égard des journalistes », poursuit-il. A ce triste jeu, quatre-vingt (80) journalistes ont été tués en 2018  à travers le monde. En 2017 le bilan macabre était de soixante-cinq (65)

Après trois années de baisse, le nombre de journalistes tués dans l’exercice de leur fonction a augmenté, au grand dam de RSF. Le nombre de journalistes en détention a également augmenté passant de 326 en 2017 à 346 en 2018. Ils sont en outre soixante (60) à être en otage. Une situation qui fait dire à Christophe Deloire que « ces sentiments haineux légitiment ces violences et affaiblissent, un peu plus chaque jour, le journalisme et, avec lui, la démocratie ».

S.B.

Laisser un commentaire