Maroc/Tourisme : Marrakech enregistre des chiffres record en 2018

Maroc/Tourisme : Marrakech enregistre des chiffres record en 2018

Marrakech (© 2018 Afriquinfos)- Marrakech, la première ville touristique du Maroc n’est pas prête de perdre sa place. Elle a enregistré des chiffres record en 2018.

Le Conseil Régional du Tourisme au Maroc (CRT) se frotte les mains. La ville ocre, première destination touristique du pays a connu une année 2018 exceptionnelle à en croire les chiffres communiqués par Abderrahim Bentbib, Directeur du CRT. Marrakech a enregistré durant la période janvier-novembre 2018 plus de 2,4 millions d’arrivées, avec plus de 2,6 millions d’arrivées prévues à fin 2018 dans les établissements hôteliers classés. De plus, les nuitées ont connu une nette hausse atteignant 7,2 millions durant la même période, et il est prévu que ce chiffre grimpe pour atteindre plus de 8 millions de nuitées à la fin de l’année en cours. A cela s’ajoute le taux d’occupation, qui a augmenté de 6 points pour atteindre 58% et devrait se hisser à 60% d’ici la fin de l’année. Chez les grandes enseignes, taux d’occupation se situe entre 70 et 80%.

Marrakech ne s’arrête pas en si bon chemin. Le nombre de touristes provenant des marchés français, allemand et espagnol par exemple ont connu une hausse respective de 14%, 25% et 52%. La même tendance est observée du côté des nouveaux marchés émetteurs de touristes pour le Maroc tels le chinois ou celui d’Europe de l’Est, qui ont enregistré des hausses de 100 à 300%. Abderrahim Bentbib, attribue ces bons résultats en premier lieu à une synergie entre le CRT, l’Office national marocain du tourisme (ONMT), le Conseil régional de Marrakech-Safi, la Commune de Marrakech et les autorités locales et à l’augmentation des vols en direction de la ville rouge en provenance de pays de l’Europe de l’Est tels que la Roumanie, la Pologne et la Tchéquie.

Marrakech rafle au passage le prix de la meilleure destination MICE (Meetings, incentives, conferencing, exhibitions) attribué par les Tours opérateurs espagnols. L’année 2019 s’annonce sous une bonne augure et pour les responsables du secteur touristique marocain, « , Marrakech peut encore mieux faire ».

Boniface.T.

Laisser un commentaire