L’ONU convoque une réunion d’urgence sur la situation humanitaire au Cameroun

New York (© 2019 Afriquinfos)- La situation qui prévaut au Cameroun notamment dans les zones anglophones, inquiètent au plus haut point l’ONU. Une réunion informelle du Conseil de sécurité s’est tenue dans la nuit du lundi à mardi pour tirer la sonnette d’alarme.

Le conflit entre le pouvoir central et les sécessionnistes des régions anglophones du Cameroun, risque de transformer le transformer en véritable mouroir. Près de 4, 3 millions d’individus dont plus de la moitié sont des enfants, nécessitent une aide humanitaire d’urgence. Selon le secrétaire général adjoint de l’ONU pour les Affaires humanitaires, Mark Lowcock, un camerounais sur six est dans le cas, soit une augmentation de 30% par rapport à l’année dernière.

La situation est si préoccupante que l’heure n’est plus aux tractations de couloirs pour convaincre la Présidence camerounaise à initier des pourparlers avec les séparatistes. Un tableau sombre que les autorités camerounaises n’ont guère apprécié et l’ont fait savoir. L’ambassadeur camerounais à l’ONU Michel Tommo Monthe dénonce une exagération de la situation humanitaire.  De plus aucune résolution contraignante n’a été prise à l’encontre de Yaoundé vu qu’il a le soutien des membres africains du Conseil de Sécurité ainsi que de la Russie et de la Chine.

Pendant ce temps la situation se dégrade dans le pays et risque d’être incontrôlable, informe Mark Lowcock. Le conflit au Cameroun a fait 1850 morts et plus de 530 000 déplacés internes et des dizaines de milliers de réfugiés depuis 2017.

S.B.

Laisser un commentaire