L’Egypte renforce ses relations diplomatiques avec la Côte d’Ivoire

L’Egypte renforce ses relations diplomatiques avec la Côte d’Ivoire

Abidjan (© 2019 Afriquinfos)-Abdel Fattah Al-Sissi, le Président de l’Égypte, veut relancer la relation bilatérale avec la Côte d’Ivoire. Pour ce faire, il est en visite dans la capitale ivoirienne depuis mercredi soir, afin de renforcer les liens entre les deux pays. Au programme de cette visite, le chef de l’Etat égyptien devrait signer des accords commerciaux lors de l’étape abidjanaise de sa tournée ouest-africaine.

Ce mercredi, Abdel Fattah Al-Sissi a été accueilli à l’aéroport international Félix Houphouët Boigny d’Abidjan par son homologue ivoirien Alassane Ouattara. Ce jeudi, Abdel Fattah Al-Sissi, s’entretiendra avec le chef de l’État à la suite de la signature d’accords de coopération entre Abidjan et Le Caire.

Les deux pays l’Égypte et la Côte d’Ivoire entretiennent une relation diplomatique vielle de près de 46 ans, depuis le 07 décembre 1973.

Les échanges globaux entre la Côte d’Ivoire et l’Égypte se sont établis en 2018 à 31,968 milliards de francs CFA contre 32,464 milliards de francs CFA en 2017, d’après un document du ministère des Affaires étrangères.

Grâce à ce nouvel accord,  l’Égypte pourrait quitter la 50e place qu’il occupe au classement de pays clients de la Côte d’Ivoire et aussi la 35e chez les fournisseurs du pays d’Alassane Ouattara.

« La Côte d’Ivoire importe d’Égypte des céréales, du riz semi-blanchi, du sucre, des produits laitiers, des fruits et légumes frais, des combustibles minéraux, des matières bitumineuses, des huiles, du sel, du soufre, de la chaux, du ciment, des machines, du matériel électrique, du papier et du carton, du matériel de construction, des produits chimiques, du plastique, du caoutchouc et divers autres biens de consommation », indique une note d’information reçue par l’AIP (Agence ivoirienne de Presse).

L’importation de produits de la Côte d’Ivoire vers l’Égypte n’est pas non plus très importante. Ces exportations ivoiriennes « sont très faibles et sont essentiellement composées de café vert, de tourteaux de cacao et de bois transformé », selon cette même note.

Il faut souligner que cette visite du président égyptien, président en exercice de l’Union Africaine depuis février dernier,  s’inscrit dans le cadre d’une première tournée africaine qu’il entreprend. Après  la Côte d’Ivoire, Abdel Fattah Al-Sissi se rendra se rendra au Sénégal.

V.A.

Laisser un commentaire