Le Burkina Faso : ouverture du Fespaco, une soirée riche en sons et en couleurs

Le Burkina Faso : ouverture du Fespaco, une soirée riche en sons et en couleurs

Ouagadougou (© 2019 Afriquinfos)-  Le Burkina Faso vibre depuis ce samedi 23 février et ce, pendant  une semaine aux couleurs du cinéma africain. Le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) inaugurait dimanche soir son cinquantenaire.  

Le samedi, c’était le président Marc Christian Kaboré, qui donnait le clap de départ de la fête du 7e art africain à l’ouverture de la 26e édition du Fespaco est intervenue ce samedi 23 février 2019 à Ouagadougou.

« Un demi-siècle de festival, ça représente une fierté, c’est l’âge de la pérennité. Je suis très optimiste pour l’avenir, il y a un engouement de la jeunesse pour les métiers du cinéma. Le Festival est un tremplin pour la jeunesse qui veut se lancer » a indiqué avec fierté Isaka Sawadogo, acteur de cinéma et télévision burkinabè :

Annette Uwizeye, réalisatrice et productrice rwandaise, a elle émit le souhait que les Africains fassent des films non plus sur l’Afrique, mais sur le reste du monde. Par exemple un film sur l’Amérique.

La première dame du pays, Sika Bella Kabore, épouse du président de la République burkinabè a déclaré que « le cinquantenaire du festival, c’est une chose qu’on ne vit qu’une fois. Je vais en profiter. J’irai voir beaucoup de films ».

Présent à cette grande messe du cinéma, le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki, a pris la parole pour rassurer les cinéastes africains du soutien de son institution. Le ministre de la Culture du Burkina, Faso Abdoul Karim Sango, a salué la présence de plusieurs de ses homologues africains. Pour lui, le cinéma est la boite magique portée et réalisée pour le meilleur des mondes possibles. Il a souhaité que le prestigieux « Etalon d’or de Yennenga » soit brandi par le meilleur au soir de la 26e édition. Il a aussi souhaité que la fête du Fespaco soit belle et mémorable.

Au programme de cette cérémonie d’ouverture très riche en ambiance, de l’animation musicale dans plusieurs styles. Les festivaliers ont également eu la chance de voir les images de la 1ere édition du Fespaco en 1969. Après le clap d’ouverture donné par le président Faso, les festivaliers ont eu droit à un concert du groupe « Magic System » de la Côte d’Ivoire.

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire