La sécurité régionale et le commerce au cœur des discussions lors du 54ème sommet de la Cédeao

La sécurité régionale et le commerce au cœur des discussions lors du 54ème sommet de la Cédeao

Abuja (© 2018 Afriquinfos)- Les préoccupations autour des questions régionales et d’intérêt communs, notamment la sécurité, la libéralisation du commerce et la manière d’encourager une coexistence pacifique dans la sous-région, sont les sujets sur lesquels les dirigeants des pays de l’Afrique de l’ouest  ont discuté samedi.

Lors du 54ème sommet ordinaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest tenu ce samedi à Abuja, le président Nigérian  Muhammadu Buhari, par ailleurs président de l’instance ouest-africaine, a salué les efforts des dirigeants africains pour promouvoir la paix, le développement et la stabilité d’une façon durable dans la sous-région.

  1. Buhari a au cours de son discours de bienvenue, rendu hommage à certains dirigeants qui ont participé à la résolution de la récente crise politique au Togo et de la crise institutionnelle en Guinée-Bissau.

« Dans le cadre de notre solidarité régionale, nous avons aidé les gouvernements du Togo et du Mali à répondre à leurs problèmes politiques et sécuritaires tout en relevant les défis alimentaires dans certaines parties de la sous-région », a déclaré M. Buhari.

Par la même occasion, M. Buhari, a fait remarquer que malgré ces succès, l’organisation régionale était toujours confrontée à des difficultés en matière d’économie, de gouvernance, de paix, de sécurité et d’aide humanitaire.

Selon lui, les nobles idéaux de la Cédeao, dont la promotion de la coopération et de l’intégration, l’établissement d’une union économique et monétaire en Afrique de l’Ouest ainsi que la création d’une région sans frontière, pacifique, prospère et unie, seront irréalisables sans la paix et la sécurité.

Elu à la tête de la Cédeao  en juillet dernier le président Nigérian a décidé de faire du problème de la paix et de la sécurité la problématique majeure de sa présidence, a-t-il annoncé.

Il a également déclaré que le terrorisme et l’extrémisme violent avaient contribué à menacer la paix et la sécurité dans la sous-région, ce qui constitue une source d’inquiétude.

Innocente Nice

 

Laisser un commentaire