La Guinée-Bissau appelée à tenir ses élections présidentielles « de manière impérative » en 2019

La Guinée-Bissau appelée à tenir ses élections présidentielles « de manière impérative » en 2019

Bissau (© 2019 Afriquinfos)- Ce lundi, la mission internationale conjointe en Guinée-Bissau, chargée d’évaluer les préparatifs en vue des élections présidentielles, a laissé entendre que les élections devaient se dérouler « de manière impérative » dans les délais, disant que le gouvernement doit rester en place pour organiser le scrutin.

« Conformément à la décision du 55ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), la mission conjointe a réaffirmé le maintien du gouvernement actuel des législatures du 10 mars, dont la mission principal est l’organisation des élections présidentielles », a indiqué la mission dans un communiqué.

Les élections présidentielles doivent avoir lieu « impérativement au cours de 2019 », le premier tour le 24 novembre et le deuxième tour, le cas échéant, le 29 décembre, conformément au calendrier établi, a en outre précisé le communiqué.

Tout en appelant l’armée à rester neutre face au processus électoral, la mission conjointe a également exhorté les acteurs politiques bissau-guinéens à élaborer et à adopter un code de conduite et à utiliser des moyens juridiques pour résoudre tout litige électoral.

La mission, pour information, est composée de la CEDEAO, des Nations Unies, de l’Union africaine et de la Communauté des pays de langue portugaise (CPLP).

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire