La Compagnie AIGLE Azur ne va plus desservir l’Afrique, temporairement

La Compagnie AIGLE Azur ne va plus desservir l’Afrique, temporairement

Paris (© 2019 Afriquinfos) Sous le coup d’un redressement, la Compagnie aérienne Aigle Azur annule tous ses vols dont ceux desservant l’Afrique et notamment l’Algérie sa principale destination, à compter de ce vendredi. La société française devra trouver d’ici la fin du week-end un repreneur pour ne pas définitivement mettre la clé sous le paillasson.

Hier jeudi déjà, plusieurs vols en provenance ou à destination du Mali, du Brésil et du Portugal, ont été annulés. Ce vendredi, 44 vols ont été maintenus sauf celui reliant Paris à Alger. Mais à compter de ce soir, tous les appareils seront cloués au sol. La compagnie Aigle Azur, en raison des difficultés qu’elle traversait, a en effet annoncé à ses employés et à ses clients qu’elle annulait temporairement ses dessertes en attendant de trouver un repreneur. Une opération qui devra aboutir dans les prochaines 48 heures au risque pour le deuxième transporteur aérien français de subir une liquidation.

Une éventualité dont ne veut entendre parler ni les salariés, ni les actuels dirigeants d’Aigle Azur. La situation actuelle de la compagnie est due à une dégradation de la Trésorerie qui accuse un gouffre de plus de 25 millions d’euros. Avec sa flotte de 11 appareils, ses droits de trafic vers l’Algérie qui lui donnent une place de choix sur cette destination et surtout une pépite de 9 800 créneaux horaires annuels à Orly, la compagnie a pourtant de quoi séduire un repreneur. Ces potentiels repreneurs ont jusqu’au lundi 09 septembre à midi pour déposer leur offre. Les tractations se poursuivent même après l’annulation des vols pour trouver un accord. Air France est évoqué comme un probable repreneur.

Aigle Azur emploie 1 150 employés, dont 350 en Algérie.

S.B.

Laisser un commentaire