Ghana : au moins 60 morts dans une collision frontale d’autocars

Ghana : au moins 60 morts dans une collision frontale d’autocars

Accra (© 2019 Afriquinfos) – Au moins soixante personnes ont trouvé la mort dans la collision frontale de deux autocars sur une route dans le centre du Ghana vendredi à l’aube, a annoncé la police de ce pays ouest-africain.

 «La mort d’au moins soixante personnes a été confirmée», a déclaré un commandant de police. «La mort d’au moins soixante personnes a été confirmée», a déclaré un commandant de police.

« La mort d’au moins soixante personnes a été confirmée », a déclaré un commandant de police, Joseph Antwi Gyawu, précisant que l’accident a eu lieu, vers 02H00 GMT dans la région Bono Est, à quelque 430 km au nord de la capitale Accra.

« Les véhicules roulaient dans des directions différentes quand la collision s’est produite », a-t-il ajouté. Un des autocars a pris feu, provoquant des brûlures rendant les victimes méconnaissables, tandis que l’autre a été broyé.

Chaque véhicule transportait une cinquantaine de passagers alors que, selon la police et des survivants, l’un des chauffeurs s’était endormi.

Selon le Dr Kwame Arhin, de l’hôpital de Kintampo, près de trente blessés, dont certains dans un état grave, y reçoivent des soins. « Sept des 28 passagers qui nous ont été amenés sont dans un état critique », a déclaré le médecin à l’AFP.

Selon des témoins, l’accident a été provoqué par l’un des chauffeurs qui s’est endormi au volant.

« Certains des survivants nous disent que le chauffeur avait tellement sommeil à ce moment de la nuit qu’on lui a demandé de se garer mais il a refusé », a déclaré le chef des pompiers de Kintampo, le commandant Ankomah Twene à la chaîne de télévision locale TV3. « Nous pensons qu’il a une part de responsabilité dans l’accident », a-t-il ajouté.

AFP

Laisser un commentaire