Ghana : à partir de 2019, des drones médicaux livreront des poches de sang dans les zones isolées

Ghana : à partir de 2019, des drones médicaux livreront des poches de sang dans les zones isolées

Accra (© 2018 Afriquinfos)-  Le gouvernement ghanéen envisage dès 2019 de se servir de drones pour livrer des médicaments en en urgence et des poches de sang dans les zones reculées du pays. Le projet a été présenté au Parlement et un contrat de 12,5 millions de dollars a été signé avec une société américaine à cet effet.

Disposer d’une des chaînes d’approvisionnement en produits de santé les plus performantes au monde, c’est l’ambition des autorités ghanéennes. Elles comptent dès l’année 2019 mettre en service des drones médicaux. Ceux-ci auront pour principale mission la fourniture de produits vitaux et essentiels dans les zones reculés du pays. Notamment des poches de sang et de l’ocytocine en urgence,  afin de sauver la vie des femmes lors de l’hémorragie postnatale, principale cause de décès maternel. Des médicaments d’urgence pour les chirurgies d’infections sévères, du sérum antirabique, et d’hypertension artérielle, seront également distribués par les objets volants.

La société américaine Zipline International INC, spécialisée dans la fabrication et l’exploitation de drones médicaux a scellé un accord de 12,5 millions de dollars avec le gouvernement ghanéen pour la mise en œuvre du projet. Les autorités du pays, espèrent en outre créer de nouveaux emplois pour les jeunes ghanéens. Un couloir aérien sera dégagé pour permettre aux drones de voler en toute quiétude.

S.B.

Laisser un commentaire