Football : A J-9 de la CAN, une disqualification plane sur les Aigles du Mali

Bamako (© 2019 Afriquinfos)-  Ce n’est pas la grande sérénité dans le nid des Aigles du Mali à seulement quelques jours du démarrage de la CAN 2019 en Egypte. La crise qui mine la Fédération Malienne de Football risque de remettre en cause la participation de la sélection nationale à la CAN 2019. La FIFA menace de suspendre le pays de toutes les compétitions dont la CAN si les dysfonctionnements à la FEMAFOT, ne sont pas résorbés d’ici là.

La CAN 2019 pourra se disputer à 23 au lieu de 24. Une menace de suspension plane sur le Mali et pourrait réduire le groupe E à seulement trois équipes (Angola, Mauritanie, Tunisie). Le pays des Aigles est en effet dans le collimateur de la FIFA en raison du rififi qui a cours au sein de la FEMAFOOT. Suspendue en mars 2017, la Fédération malienne a ensuite été placée sous tutelle d’un Comité de Normalisation. Depuis la situation n’a vraiment pas évolué si ce n’est qu’elle est au point mort. Le championnat local est à l’arrêt depuis bientôt deux ans.

Une Assemblée Générale se tient le 15 juin prochain et la FIFA souhaite à ce qu’elle serve à sortir le football malien de l’impasse. Aussi, l’instance pose un ultimatum. Si l’AG du 15 juin prochain est sabotée, la Mali sera suspendue par la FIFA et de facto de la CAN 2019. Il en a été question le 8 juin dernier au cours d’une rencontre entre Véron Mosenga-Omba, Directeur des associations membres de l’Afrique et des Caraïbes à la Fifa et le Premier Ministre Malien. L’émissaire de la FIFA a signifié à son hôte, la menace de disqualification qu’encourrait son pays. Les autorités maliennes prendront surement les dispositions pour une sortie de crise.

Mais l’annonce de cette éventuelle disqualification du Mali a fait ressortir les calculatrices aux autres pays qui pour quelques points ont été éliminés de la compétition continentale. Ça se bouscule en effet derrière les
Aigles du Mali.  Les textes de la CAF stipulent que « « Pour les matches de groupe, si une équipe se retire avant le début de la compétition, le groupe sera composé du nombre d’équipes restantes, sauf décision contraire de la Commission d’Organisation. ». Aussi, des pays comme le Gabon qui avec 8 points a été éliminé du groupe E, ou le Burkina Faso qui avec 10 points a fini, meilleur 3ème des éliminatoires CAN 2019, pourraient se retrouver en Egypte au détriment du Mali.

On n’en est pas encore là et les regards sont tournées vers le Mali et la journée du 15 juin 2019, qui sera déterminante pour la suite des évènements.

Boniface T.

Laisser un commentaire