Foot : Les footballeuses de la Jamaïque en grève après leur participation au Mondial 2019

Foot : Les footballeuses de la Jamaïque en grève après leur participation au Mondial 2019

Kingston (© 2019 Afriquinfos) Les Reggae Girls ont annoncé cette semaine être entrées en grève. N’ayant toujours pas perçu leurs primes de participation au Mondial féminin accueilli par la France en juin dernier, les footballeuses jamaïcaines ne chausseront leurs crampons tant qu’elles n’auront pas perçu leur dû.

« No Pay No Play (Pas de paie, pas de matchs) », c’est le message que relaie depuis quelques jours sur les réseaux sociaux, les footballeuses jamaïcaines. Depuis leur participation à la Coupe du monde féminin France 2019 en juin dernier, elles n’ont toujours pas perçu leurs primes et encore moins les allocations mensuelles qu’elles sont censées recevoir de leur Fédération. Elles entament donc une grève et annoncent qu’elles ne porteront les couleurs nationales, qu’une fois payées.

« Nous avons fait beaucoup de sacrifices pour porter les couleurs de la Jamaïque », a expliqué la star de l’équipe Khadija Shaw, sous contrat avec Bordeaux. Elle indique que le combat qu’elle et ses coéquipières mènent aujourd’hui, c’est que le football féminin soit mieux valorisé en Jamaïque.  

A la Fédération Jamaïcaine de football, on se défend en indiquant ce défaut de payement s’explique la non mise à disposition par la FIFA des financements prévues pour le football féminin. En attendant que ces fonds parviennent à la Fédé, les Reggae Girlz, boudent les pelouses.

S.B.

Laisser un commentaire