Exploitation du Cobalt en RDC : BASF, BMW et SAMSUNG s’associent pour une gestion durable des mines

Exploitation du Cobalt en RDC : BASF, BMW et SAMSUNG s’associent pour une gestion durable des mines

Kolwezi (© 2019 Afriquinfos)- Les fréquentes montées au créneau des associations de défense des droits de l’homme sur les conditions de vie des mineurs dans les exploitations de Cobalt en RDC, ont visiblement fait échos auprès de certains géants mondiaux de l’industrie automobiles et de la téléphonie. BASF, BMW et Samsung s’allient pour disent-ils, promouvoir une gestion responsable d’une mine de cobalt dans la province de Lualaba.

Le Cobalt, précieux métal indispensable dans la fabrication des batteries de téléphone ou encore de celles des voitures électriques est abondamment exploité en RDC qui en est le premier producteur mondial. Outre les scandales financiers qui éclatent ce sont les conditions de travail des mineurs artisanaux qui sont décriées. Trois grandes multinationales dont les activités nécessitent l’utilisation du cobalt, se joignent pour promouvoir un développement responsable du précieux métal en RDC.

Comment cela va-t-il se passer ? Le chimiste BASF, le fabricant d’automobiles BMW et le géant de l’électronique Samsung, avec sa société sœur Samsung SDI, fabricant de batteries pour voitures électriques, ont mandaté une société allemande dans la coopération internationale (GIZ) afin de tester durant trois ans les conditions de vie et de travail dans et autour d’une petite mine de cobalt dans la province de Lualaba, près de son chef-lieu de Kolwezi.

Les groupes allemand BASF et BMW et coréen Samsung indiquent qu’ils ne seront pas les exploitants de la min. De nombreuses voix se sont élevées pour exiger la mise en place d’un fonds de développement communautaire pour la gestion des revenus issus de l’exploitation des minerais en République démocratique du Congo, au profit des populations riveraines.

S.B.

Laisser un commentaire