Elections en Guinée-Bissau : l’ONU demande que les intérêts du pays priment sur les questions personnelles

Elections en Guinée-Bissau : l’ONU demande que les intérêts du pays priment sur les questions personnelles

Bissau (© 2019 Afriquinfos)- Ce jeudi, la mission politique des Nations-Unies en Guinée-Bissau a demandé jeudi que les intérêts du pays priment sur les questions personnelles après que la Commission électorale nationale du pays a annoncé mercredi soir les résultats provisoires des élections législatives du 10 mars dernier.

Concernant le déroulement du scrutin, David Mclachlan-Karr, le Représentant spécial adjoint a déclaré qu' »il s’agissait d’une élection bien organisée avec une participation civique extraordinaire ». Selon la CNE, le taux d’abstention était de 15,3%.

Jeudi, M. Mclachlan-Karr, a exhorté « les nouveaux représentants élus à faire passer les intérêts de la Guinée-Bissau avant toute autre considération personnelle ».

Le Parti africain pour l’indépendance de la Guinée-Bissau et du Cap-Vert (PAIGC) a remporté les élections, selon  les résultats provisoires des élections législatives de dimanche annoncés par la Commission nationale électorale (CNE). Les résultats définitifs seront publiés dans les 10 prochains jours.

Les Bissau-Guinéens ont voté pour un nouveau Parlement et « espère que cette nouvelle Assemblée aura une meilleure parité hommes-femmes », a en outre indiqué l’émissaire onusien.

Les élections législatives du 10 mars dernier sont considérés comme une solution de sortie de la crise que traverse la Guinée-Bissau depuis le limogeage en août 2015 par le président José Mario Vaz de son Premier ministre de l’époque, Domingos Simoes Pereira, leader du PAIGC.  Elles se sont déroulées dans le calme et la transparence, selon les observateurs internationaux et la presse.

Créé en 1999, le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau, UNIOGBIS, devrait être fermé d’ici la fin de 2020.

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire