Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé dissuade pour toute « tentation de vengeance »

Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé dissuade pour toute « tentation de vengeance »

La
Haye (© 2019 Afriquinfos)- Acquitté en première instance par la Cour pénale
internationale (CPI), l’ex-chef du mouvement des « Jeunes Patriotes », Charles
Blé Goudé, appelle ses compatriotes à oublier toute « vengeance » ou
« revanche ».

« Je
n’encouragerai aucune tentation de vengeance ni aucune velléité de revanche.
Vengeances sur vengeances, revanches sur revanches, ne feront que précipiter
notre pays dans l’abîme », affirme Charles Blé Goudé dans un enregistrement
diffusé sur sa page Facebook.

« Savoir
reconnaître ses erreurs (…) Voilà la vraie voie vers la rédemption », a en
outre affirmé M. Blé Goudé,

« En
ce qui me concerne, je ferai ma part. (…) Je serai un instrument au service de
la paix et de la réconciliation dans mon pays », promet-il.

Celui
qu’on surnomme le « général de la rue » en raison de sa capacité à
mobiliser les partisans de Laurent Gbagbo, a été libéré en janvier dernier par
la CPI, en même temps que son mentor, l’ex-président de la Côte d’Ivoire,
Laurent Gbagbo.

Jugés
pour crimes contre l’humanité, les  deux restent
toutefois en liberté conditionnelle.

L’ex-dirigeant
des jeunesses du FPI, le parti de Gbagbo, vit encore aux Pays-Bas, où se trouve
le siège de la CPI, parce qu’aucun pays n’a accepté pour le moment de
l’accueillir.

Accusé
d’avoir soutenu les violences qui ont fait plus de 3 000 morts pendant la crise
post-électorale, entre décembre 2010 et avril 2011, Charles Blé Goudé est l’un
des membres les plus controversés du clan Gbagbo. Il a passé plusieurs années
en détention à la CPI.

Innocente Nice

Laisser un commentaire