Coopération Nord-Sud : les travaux de la centrale électrique « Kekeli » officiellement lancés

Coopération Nord-Sud : les travaux de la centrale électrique « Kekeli » officiellement lancés

Lomé (© 2019 Afriquinfos)- Alors que s’est ouvert à Lomé un Forum Togo-Union Européenne pour notamment vanter les mérites du Programme National de Développement (PND), une cérémonie de pose de première pierre est venue illustrer la coopération entre l’Europe et le Togo. Il s’agit de celle de la future centrale électrique « kékéli » fruit d’un partenariat entre le groupe industriel Eranove et le gouvernement togolais.

C’est le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Selom Komi Klassou qui, au nom du Chef de l’Etat togolais, a présidé la cérémonie de pose de première d’une centrale électrique d’une capacité de 65 MW. Le projet
dénommé Kekeli « sera conduit par un consortium européen chapeauté par le Groupe Eranove et le Gouvernement togolais. Il s’agit notamment du groupe allemand Siemens qui fournira les turbines et la technologie et du groupe espagnol Grupo TSK (EPC) qui assurera la construction. Quant au financement, la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD) et le groupe bancaire panafricain Oragroup sont les chefs de file de la mobilisation en francs CFA, contribuant ainsi à approfondir et dynamiser le marché financier régional en pleine croissance. Le groupe Eranove assurera le développement puis l’exploitation et la maintenance courante de cette centrale à travers sa filiale togolaise Kékéli Efficient Power.

La livraison de l’ouvrage est prévue pour l’année prochain puisque le Ministre togolais des Mines, Marc Dèdèriwè Abli-Bidamon, a laissé entendre que la Centrale devrait produire ses premiers Mégawatts en 2020. Kékéli « aurore en langue Mina », utilisera la technologie du cycle combiné et permettra de fournir une énergie électrique additionnelle pour l’équivalent de plus de 250 000 foyers togolais. Cette technologie permet notamment de produire plus d’électricité sans consommation additionnelle de gaz et en limitant les rejets de CO2 dans l’atmosphère.

Pour Marc Albérola, Directeur Général du groupe Eranove ce partenariat avec le gouvernement togolais à travers la Centrale Kékéli est la contribution de sa société à la stratégie nationale et à la réalisation du Plan National de Développement du Togo.  Le groupe industriel panafricain Eranove, exploite déjà 1 250 MW de capacité de production et développe actuellement des projets ambitionnant d’apporter 1 000 MW au service du continent.

Boniface T.

Laisser un commentaire