Contrairement à l’Afrique de l’ouest, l’Afrique centrale loin d’un changement de monnaie

Contrairement à l’Afrique de l’ouest, l’Afrique centrale loin d’un changement de monnaie

Malabo (© 2019 Afriquinfos)- L’avis de changement de monnaie en Afrique n’est visiblement pas partagé dans toutes les régions du continent. Pendant que l’Afrique de l’ouest s’apprête à aller vers une monnaie unique, Eco, le changement de monnaie n’est pas un sujet d’actualité en Afrique centrale.

 

Evoquant  la question,  Le président équato-guinéen, Teodoro Obiang Nguema, souhaite de voir les pays de la zone CEMAC discuter librement de la question du franc CFA avec la France, plutôt que l’idée d’un changement de monnaie. «Nous avons appris que l’Afrique de l’Ouest va peut-être changer sa monnaie, mais ici en Afrique centrale, on a déjà échangé nos points de vue sur le sujet», a révélé Teodoro Obiang Nguema. «Négocier préalablement avec la France pour lui présenter certaines difficultés que les pays d’Afrique centrale rencontrent en relation avec la couverture qu’elle fait du franc CFA, plutôt que de se lancer dans un processus de changement de cette monnaie», telle est la position soutenue par le président équato-guinéen.

 «Il ne s’agit pas seulement du changement du nom de la monnaie, mais de la nécessité d’avoir une monnaie forte qui peut rivaliser avec les autres économies», poursuit le président équato-guinéen, en faisant allusion au projet de changement du franc CFA par une monnaie commune, Eco, mise en œuvre par les 15 pays de l’Afrique de l’Ouest.

La Banque des états de l’Afrique centrale (BEAC) a décidé de traiter les demandes de transferts des agents économiques sans considération de la situation extérieure de la Banque, d’informer directement les agents économiques sur le sort de leurs demandes de transfert, d’inviter les patronats et les associations d’importateurs à informer mensuellement la BEAC sur le traitement de leur demande de transfert au niveau des banques commerciales et de fournir des devises pour permettre aux banques d’apurer les soldes débiteurs des comptes des correspondants, mais aussi de faciliter notamment les opérations d’envoi rapide de fonds et de monétiques

Au total, quatre mesures seront mises en œuvre par la banque pour soutenir le franc CFA, et apporter plus de flexibilité dans la mise en application de la règlementation des changes.

 

Innocente Nice

Laisser un commentaire