CAN 2019/Match pour la 3è place : Le duel des Aigles pour une place sur le podium

CAN 2019/Match pour la 3è place : Le duel des Aigles pour une place sur le podium

Le Caire (© 2019 Afriquinfos) –  Les Super Eagles du Nigeria et les Aigles de Carthage seront aux prises ce mercredi 17 juillet pour la petite finale de la CAN Egypte 2019. Battus aux portes de la finale, les deux équipes qui étaient en quête respectivement d’une quatrième et deuxième couronne continentale, devront se contenter de la 3ème place du podium.  

Le stade d’Al Salam du Caire accueillera ce mercredi le match pour la 3ème place de la CAN. Face à face, des rapaces. Les supes Eagles du Nigeria seront opposés au Aigles de Carthage de Tunisie. La rencontre de classement sera sous les ordres de l’arbitre marocain Gehad Grisha. Il sera assisté par son compatriote Mahmoud Ahmad Kamal Abu Rejal et le Tchadien Aissa Baba. Le Botswanais Joshua Bondo sera l’arbitre remplaçant. A l’issue de la réunion technique, la CAF annoncé qu’il n’y aura pas de prolongations au cours de la rencontre de classement de cette CAN. En cas d’égalité à l’issue du temps réglementaire, les deux sélections disputeront directement l’épreuve des tirs au but.

Ce match se tient alors même que la Fédération Tunisienne de Football (FTF) est partie au clash avec le Confédération Africaine de Football (CAF). S’estimant lésée lors de la demi-finale contre le Sénégal, les autorités tunisiennes ont signifié à l’instance continentale qu’elles boycotteraient les travaux de la prochaine assemblée générale de la CAF.  Cette assise se tient le jeudi 18 juillet au Caire. Aucun représentant de la FTF n’y sera donc dépêché.

Une ambiance plutôt tendue dans le groupe tunisien qui n’est pas pour déplaire à leurs adversaires. Les Super Eagles aborderont en effet la rencontre avec plus de sérénité. Déjà qu’ils ont en leur sein, le meilleur artificier de la compétition en le personne d’Ighalo. De plus les Nigérians sont plus expérimentés que les Tunisiens. Ils ont déjà décroché 3 titres continentales, contre un seul pour les Aigles de Carthage.   

S. B.

Laisser un commentaire