Afrobasket Féminin 2019 : déjà deux journées et les favoris tiennent leurs rangs

Afrobasket Féminin 2019 : déjà deux journées et les favoris tiennent leurs rangs

Dakar (© 2019 Afriquinfos)- C’est parti depuis le samedi 10 août pour l’édition 2019 de l’Afrobasket féminin qui se joue au Dakar Arena. Pour leur entrée dans la compétition, les favoris à l’instar du pays hôte, le Sénégal, du tenant du titre le Nigeria ou encore du Mali, n’ont pas tremblé en s’offrant leurs adversaires.

Première sortie, première victoire pour les Lionnes du Sénégal. Devant leur public avec au Premier rang, le Chef de l’Etat Macky, Astou Traoré et ses partenaires, ont assuré. Opposées à la Côte d’Ivoire, les Vice-championnes d’Afrique n’ont pas fait dans le détail, s’imposant par 77 points à 36. Les locales répondaient ainsi à leurs plus coriaces adversaires, les Nigérianes, qui en match d’ouverture ont étrillé la Tunisie sur la marque de (75-26).

Les Maliennes, autre poids lourds de la compétition, n’ont pas elles aussi manqué le coche. Opposées à une équipe angolaise très en verve, le Mali a su garder le cap et sortir victorieux par 71 points à 63. Classé parmi les favoris, le Mozambique a aussi fait le job face au Kenya (55-39).  Les équipes du Sénégal, Nigeria, Mali et Mozambique sont exemptées dimanche de la deuxième journée. Les quatre formations vont essayer mardi d’assurer leur première place et se qualifier en quart de finale lors de leur deuxième sortie. Les équipes qui finiront en tête de chaque groupe se qualifieront directement pour les quarts de finale. Les deuxième et troisième joueront le tour de qualification pour les quarts de finale.

Dimanche lors de la 2ème journée, certaines équipes comme la Côte d’Ivoire, après sa déconvenue face aux Lionnes se relançait avec une victoire sur l’Egypte (71-67). Le Cameroun réalise lui aussi une belle performance. Les Lionnes indomptables, ont écrasé la Tunisie (95-53) et prennent avec cette deuxième victoire provisoirement la tête du Groupe B devant le Nigeria.   

S.B.

Laisser un commentaire