Afrique du Sud : Grace Mugabe sous le coup d’un mandat d’arrêt

Afrique du Sud : Grace Mugabe sous le coup d’un mandat d’arrêt

Pretoria (© 2018 Afriquinfos)- A L’ancienne Première Dame du Zimbabwe est sous le coup d’un mandat d’arrêt émis par le Ministère public  sud-africain. Grace Mugabe est selon les médias locaux, rattrapée par une affaire d’agression perpétrée en 2017.

Le groupe de Lobby AfrriForum a fini par avoir gain de cause auprès de la justice sud-africaine et obtenu qu’un mandat d’arrêt soit émis contre Grace Mugabe. Depuis que l’affaire soit survenue il y a un peu plus d’un an, ce groupe de lobbyistes des droits de l’homme a maintenu la pression pour que selon, elle justice soit rendue. Il a d’abord poussé un tribunal a annulé l’immunité diplomatique de Grace Mugabe. Accusée d’avoir agressé une jeune mannequin, Gabriella Engels, l’ex première Dame avait alors évoqué la « légitime défense et brandi son passeport diplomatique » pour passer entre les mailles du filets.

AfriForum qui a animé ce mercredi une conférence de presse pour annoncer l’émission du mandat d’arrêt espère que l’affaire va connaître des avancées : « il semble que justice va être rendue et nous attendons avec impatience que cette affaire aille de l’avant », a déclaré Kallie Kriel, PDG, d’AfriForum.

Grace Mugabe qui ambitionnait de succéder à son mari, à la tête du Zimbabwe, n’a pas eu le temps d’assouvir ses envies présidentielles. Un coup d’Etat militaire a contraint Robert Mugabe a quitter le pouvoir après 37 ans de règne.

S.B.

Laisser un commentaire