Affaire Semenya-IAAF : Usain Bolt invite la sud-africaine à se conformer aux règles

Sion (© 2019 Afriquinfos)- L’ancienne star des pistes, Usain Bolt, s’est prononcée sur l’affaire qui secoue depuis quelques mois le monde de l’athlétisme. Pour le roi du 100 m, il n’y pas lieu de polémiquer. Lorsqu’une règle est établie, il faut la respecter.

Usain Bolt est plutôt carré comme personnage. Questionné sur la nouvelle règle de l’IAAF obligeant les athlètes hyperandrogènes à chimiquement faire baisser leur taux de testostérone, le Jamaïcain n’y est pas allé du dos de la cuillère. Alors qu’on s’attendait à un soutien aux athlètes concernés notamment la sud-africaine Caster Semenya, il n’en est rien. « J’ai entendu parler de cette histoire sans la suivre de très près. Pour moi ce sont juste les règles. Je ne fais pas le règlement, mais je l’applique », a laissé entendre le multiple champion olympique. « Il faut suivre les règles » a lancé l’homme le plus rapide du monde. Aussi simple que ça.

Depuis le 08 mai dernier, la nouvelle règle de l’IAAF est rentrée en vigueur. Elle impose désormais aux athlètes hyperandrogènes de baisser leur taux de testostérone sous le seuil de 5 nmol/L de sang par un traitement pour courir dans la catégorie féminine sur les distances allant du 400 m au mile (1.609). Une règle contre laquelle s’insurge Caster Semenya et qui l’a poussé à déposer un recours auprès du Tribunal Arbitral du Sport qui l’a débouté le 1er mai dernier. Cette sortie d’Usain Bolt n’a pas dû être appréciée par la double championne olympique qui soutenue par son pays, entend faire appel de la décision du TAS devant le Tribunal Fédéral Suisse.

Boniface T.

Laisser un commentaire