A 47 ans et après 3 tentatives ratées, une Sud-africaine gravit l’Everest pour promouvoir l’Education

 

Katmandou (© 2019 Afriquinfos)- Saray N’Kusi Khumalo est devenue ce jeudi, la première femme africaine noire à réussir l’ascension du Mont Everest. La Sud-africaine, cheffe d’entreprise, a réalisé cet exploit pour financer des projets éducatifs.

 

Une femme noire africaine sur le plus haut, ce n’était jamais arrivé jusqu’à ce jeudi 16 mai 2019. Saray Khumalo, 47 ans a gravit les 8.848 m lors de son quatrième essai et entre ainsi dans l’histoire. Au point qu’elle a reçu les félicitations du Chef de l’Etat sud-africian, Cyril Ramaphosa, dans un tweet, ce dernier s’est réjoui que « Saray N’kusi Khumalo est la première femme africaine à gravir l’Everest pour promouvoir l’accès à l’éducation des enfants d’Afrique. Elle nous prouve que le courage et la persévérance permettent de réaliser le grandes ambitions ».

La presque cinquantenaire n’en est pas à son premier exploit. Saray Khumalo s’est fixée pour défi de gravir les plus hauts sommets de tous les continents. Elle a déjà gravi le Kilimandjaro (Tanzanie), l’Aconcagua (Argentine) et le mont Elbrouz en Russie. Celle qui est par ailleurs Chef d’entreprise, utilise la publicité de ses expéditions pour financer la construction de bibliothèque au profit des enfants sur le continent.

S. B.

 

Laisser un commentaire