7 ans de prison requis contre le fils de Sékou Touré et son épouse dans une affaire de trafic d’être humain

7 ans de prison requis contre le fils de Sékou Touré et son épouse dans une affaire de trafic d’être humain

Etats-Unis (© 2019 Afriquinfos)-Mohamed Touré, le fils du premier président guinéen Ahmed Sékou Touré a été condamné ce lundi 22 avril à sept (7) ans de prison fédérale et à trois (3) ans de libération conditionnelle. Telle est l’information rapportée cet après-midi par le Star Telegram, un journal texan.

Mohamed Touré et sa femme ont été reconnus coupables d’esclavagisme en ayant fait travailler une jeune guinéenne des années sans salaire et dans des conditions difficiles.

Une maison de Southlake d’une valeur de plus d’un demi-million de dollars américain, appartenant au couple a été saisie.

Les deux (Mohamed et son épouse) sont entrés dans la salle d’audience fédérale avec les chaînes aux pieds et aux bras, vêtus de pantalons et de chemises kaki, tenue des prisons américaines.

M. et Mme Touré ont également été condamnés  à verser à leur ancienne domestique plus de 288.000 dollars en restitution,

Âgés tous deux de 58 ans, Mohamed Touré et sa femme Denise Cross-Touré, risquaient la peine maximale de 20 ans d’emprisonnement pour travail forcé et « trafic d’humain », un acte très répréhensible dans le monde occidental, notamment aux Etats-Unis qui vit toujours sous les séquelles de l’esclavage des noirs d’Afrique. Il est fort probable que leur avocat fasse appel de ce jugement.

Le couple sera en tant que résidents permanents détenteurs de la fameuse « green card » américaine. Ce qui veut dire qu’ils seront expulsés vers la Guinée après leur libération de prison.

Vignikpo Akpéné

Laisser un commentaire