Sahel/Table Ronde sur le financement du Plan d’investissements climatiques :  3,14 milliards de dollars de contribution annoncés

Sahel/Table Ronde sur le financement du Plan d’investissements climatiques : 3,14 milliards de dollars de contribution annoncés

Niamey (© 2019 Afriquinfos)- Niamey a abrité du 25 au 26 février 2019, le Sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement de la région du Sahel sur le Climat. Conscient que la région est l’un des plus touchées de la planète par les aléas climatiques, il s’agissait de sonner la révolter pour renverser la tendance dans les années à venir. Une table ronde des bailleurs de fonds a été organisée et a connu des résultats au-delà des attentes de ses organisateurs.

En marge du Sommet des Chefs d’Etat et de Gouvernement sur le Climat, une table ronde des bailleurs de fonds pour le financement du Plan d’investissement
climat pour le Sahel (PIC-RS 2018-2030) et du Programme prioritaire pour catalyser les investissements climatiques au Sahel (PPCI-2020-2030). Le moins
que l’on puisse dire, c’est que le discours des chefs d’Etat de la région du Sahel, a fait son effet auprès des bailleurs de fonds. Sur un besoin de financement de 1,32 milliards de dollars, il a été enregistré des annonces de contribution de l’ordre de 3,41 milliards de dollars. Les promesses d’accompagnement sont venues de la Banque mondiale, 1,5 milliards de dollars ; de l’Union Européenne,750 millions de dollars, de la France, 250 millions de dollars, ; de la BAD, 1,3 milliards de dollars, du FIDA, 200 millions de dollars et de la CoopérationSuisse, 75 millions de dollars. En outre le Maroc s’est engagé à prendre en charge les études de faisabilité en prélude à la mise en œuvre du Plan d’investissement climat.

Le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, le Djibouti, la Gambie, la Guinée, le Mali, la Mauritanie, le Sénégal, le Soudan, le Tchad et le pays hôte, le Niger, ont pris part à cette table ronde.

Boniface.T.

Laisser un commentaire