RDC : la CENCO pas en phase avec les résultats publiés par la CENI

RDC : la CENCO pas en phase avec les résultats publiés par la CENI

Kinshasa (© 2019 Afriquinfos)-  Après la proclamation des résultats par la CENI, mercredi dans la soirée, la réaction de la Conférence des Evêques du Congo (CENCO) était attendue. Quelques jours plus, elle avait déclaré détenir le nom du vainqueur de la présidentielle et invitait la Commission électorale à dire la vérité des urnes.

Felix Tshisekedi donné vainqueur par la Ceni ne serait celui que la Cenco avait annoncé quelques jours plus tôt. Ayant déployé plus de 40 000 observateurs dans le pays, l’Eglise catholique avait collecté des données qui ne correspondraient à celles rendues public par la CENI ce mercredi. Selon les indiscrétions les Evêques avaient confié à certaines chancelleries que le Candidat Martin Fayulu était largement en avance sur les autres challengers à savoir Félix Tshisekedi et Emmanuel Ramazani Shadary.

Les évêques disent néanmoins prendre acte de la publication par la Ceni des résultats. Elle invite tous les acteurs politiques congolais à faire preuve de maturité civique et surtout à éviter tout recours à la violence ». Elle ajoute qu’elle convie les Congolais, en cas de constatation des résultats de la Ceni, « à user des moyens de droit conformément à la Constitution et à la loi électorale ».

Pour la CENCO quoiqu’il en soit l’élection de Felix Tshisekedi « ouvre la voie à une alternance » en RDC. C’est la première fois dans l’histoire du pays qu’un opposant accède au pouvoir via un scrutin. De nombreuses voies pourtant dénoncent une connivence entre le camp Tshisekeldi et Kabila pour barrer la voie à une arrivée de Martin Fayulu qui était notamment soutenu par Moïse Katumbi et Jean Pierre Bemba.

S.B.

Laisser un commentaire