RDC : Félix Tshisékedi fait le ménage dans les prisons et dans l’appareil étatique

RDC : Félix Tshisékedi fait le ménage dans les prisons et dans l’appareil étatique

Kinshasa (© 2019 Afriquinfos)- Un décret de libération signé par le Chef d’Etat congolais, Félix Tshisekedi a été lu mercredi soir à la Télévision nationale par son Directeur de Cabinet, Vital Kamerhe. Le document officiel accorde la grâce présidentielle à près de 700 prisonniers. En outre, le limogeage d’un ministre et de certains responsables de sociétés étatiques, a été annoncé.

Comme promis lors de sa campagne électorale, Félix Tshisekedi procède à la libération de prisonniers politiques. Via un décret rendu publique mercredi, 700 parmi eux, recouvriront la liberté. On cite parmi les personnes relaxées, Firmin Yangambi qui sous l’ère Kabila, a été accusé de détention illégale d’armes et de tentative d’organisation d’une insurrection, et l’opposant Franck Diongo, arrêté en 2016 et accusé d’avoir séquestré trois membres de la garde présidentielle. Vital Kamerhe indique que toutes les personnes qui entre 2015 et 2018 ont été arrêtées lors des manifestations pour une alternance à la tête du pays, seront eux aussi remis en liberté.

La promesse de Félix Tshisekedi de mener une lutte acharnée contre la mal gouvernance s’est aussi soldée par le limogeage du Ministre de l’Environnement. Lumeya Dhu Maleghi a été démise de ses fonctions notamment pour « insubordination ». Ont été également limogés, le Directeur des Services nationaux des postes et son Adjoint.

S.B.

Laisser un commentaire