Crash d’Ethiopian Airlines : les familles des victimes attaquent Boeing et la compagnie en justice

Crash d’Ethiopian Airlines : les familles des victimes attaquent Boeing et la compagnie en justice

Nairobi (© 2019 Afriquinfos)- Le 10 mars dernier, un Boeing de la compagnie Ethiopian Airlines s’écrasait quelques instants après son décollage d’Addis Abeba faisant 157 victimes. Des familles de certaines parmi elles, ont décidé d’assigner le constructeur américain et la compagnie éthiopienne en justice.

Ce jeudi, les conclusions préliminaires de l’enquête sur l’accident d’un Boeing 737 MAX 8 d’Ethiopian Airlines devraient être publiées par la compagnie aérienne. Certaines familles n’ont pas attendu cette publication pour saisir les juridictions compétentes. Pour elles, le constructeur Boeing et la compagnie ont leur part de responsabilité dans la mort de leurs proches et doivent y répondre. En effet plusieurs rapports et des experts ont laissé entendre qu’un défaut de conception du Boeing 737 MAX pourrait être à l’origine.

Une défaillance du système de pilotage automatique est évoquée. Selon des données satellitaires révélées par le Canada, l’avion avant de s’écraser aurait subi des montées et descentes irrégulières juste après avoir décollé. C’est le même type d’incident qui s’est produit en octobre dernier, lors du précédent crash d’un Boeing 737 Max 8 en Indonésie. En attendant d’en savoir plus, tous les avions de ce type sont cloués au sol depuis le crash du 10 mars dernier.

Les familles des familles sont représentées par un groupe d’avocats du Kenya et des États-Unis qui se disent confiants dans cette affaire qu’ils vont porter devant les tribunaux américains. Trente-deux Kényans faisaient partie des victimes.

Boniface.T.

Laisser un commentaire