Rugby : clôture ce lundi de la tournée victorieuse des Springboks avec un message rassembleur de Kolisi

Le Cap (© 2019 Afriquinfos)- Les triples champions du monde de rugby ont bouclé ce lundi la tournée populaire qu’il ont entamé depuis leur retour au pays samedi dernier. Les Springboks étaient au Cap où Siya Kolisi, premier capitaine noir de l’équipe a adressé un message rassembleur à ses compatriotes.

25 ans après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud est toujours en proie à ses vieux. Inégalités, chômage et insécurité ont conduit ces derniers mois à des violences qui ont pris pour cibles des ressortissants étrangers. Les autorités en étaient toujours à colmater les brèches à grand coup d’offensive diplomatique quand les Springboks ont soulevé le troisième trophée du Mondial de Rugby. Une performance qui a vu la nation arc-en-ciel ne devenir qu’une.

Accueillis en héros par des dizaines de milliers de personnes toutes races confondues, les Springboks ont aussitôt entamé une tournée de célébrations. Ils ont tour à tour paradé ces derniers jours à Pretoria, Johannesburg, Soweto, Durban, East London et Port Elizabeth. Ce lundi au Cap, la boucle était bouclé et comme un symbole, c’est depuis le parvis de l’Hôtel de Ville, l’endroit même où Nelson Mandela a prononcé son premier discours après ses 27 ans de captivité que Siya Kolisi, premier capitaine noir de l’histoire des Springboks, a lancé à ses compatriotes : « il est temps pour nous, Sud-Africains, d’arrêter de nous battre, de nous disputer […] et de faire avancer ce pays…Regardez comme nous sommes différents, issus de différentes races, de différents milieux, et nous nous sommes réunis pour l’Afrique du Sud et nous avons réussi ».      

Un message rassembleur sur lequel devrait surfer les dirigeants du pays pour rassembler les sud-africains toujours en proie à des inégalités raciales et sociales.

S.B.

Laisser un commentaire